Espace Presse
  • Transmettre
  • Imprimer
  • Partager

Date 03/04/2015

03 avril 2015 - Lafarge Mauritius investit Rs 115 m dans une station de mélange

Baobab Lakaz inaugure une nouvelle gamme de ciments sur mesure 

Port Louis, 3 avril 2015 - Lafarge (Mauritius) Cement Ltd annonce la mise en service officielle d'une station de mélange et d'un laboratoire à la pointe de la technologie au coût total de Rs 115 millions. Ce nouvel outil industriel permettra à la cimenterie d'élargir son offre globale en proposant des produits adaptés à des applications sur-mesure. Un premier ciment composé, sous le nom de Boabab Lakaz, vient inaugurer cette importante innovation industrielle qui permet ainsi au secteur de la construction de se moderniser pour mieux faire face à ses nombreux défis.

 

La nouvelle unité de production est dotée d'une technologie de pointe, unique à Maurice. Le laboratoire, faisant figure de référence dans l'océan Indien, permettra de garantir une qualité irréprochable et le respect des normes. Son système innovant et la précision de ses dosages permettra de contrôler à la perfection la qualité et l'homogénéité du mélange.

Le tout premier ciment composé de fabrication mauricienne a été élaboré après quatre années de développement menées en collaboration avec le centre de recherche Lafarge en France. Baobab Lakaz est un ciment amélioré d'un matériau local. Celui-ci a été savamment sélectionné pour ses qualités et permettra la réduction des fissures en étant plus adapté aux conditions climatiques du pays. Le nouveau ciment est aussi plus souple et facile à étaler et offre un meilleur finish.. Son attrait est également d'ordre économique : réduction de la facture d'importation, prix au détail affiché à 6% moins cher et gains compris entre 8 et 12% sur le coût du ciment nécessaire à la construction d'une maison standard.

 

 « Ce premier produit découle d'une stratégie d'extension de gamme qui, pour nous, est une réponse pertinente aux défis qui guettent le secteur de la construction à Maurice. A chaque travail son ciment ! Il était temps de faire profiter les mauriciens de ce principe logique », soutient Anne-Brigitte Spitzbarth, Managing Director de Lafarge Mauritius.

Lafarge Mauritius se félicite en effet que Maurice puisse bénéficier de différents types de ciment, conçus en fonction de leur application finale. Baobab Lakaz répond à une demande précise du marché, exprimée à la fois par les entrepreneurs en bâtiment, les artisans, les maçons et utilisateurs domestiques.

 

 

Malgré une demande accrue pour le béton prêt à l'emploi destiné aux grands projets de construction, le ciment en sac garde tout son symbolisme notamment auprès des particuliers qui construisent leur maison. Baobab Lakaz est disponible en pochettes de 25 et 50 kilos. Son emploi est indiqué dans des travaux de construction de nature non structurelle comme la pose de blocs, le crépissage , le flooring les aménagements intérieurs. « Pour cette première extension de gamme, nous nous adressons au plus grand nombre et nous contribuons à faire baisser le coût de la construction avec un produit de qualité » conclut Anne-Brigitte Spitzbarth.

  • Transmettre
  • Imprimer
  • Partager
Social media
LafargeHolcim. Cement, aggregates, Concrete.